La musique, puissant vecteur d’émotions

24 NOVEMBRE 2020

La musique, puissant vecteur d’émotions

La musique, puissant vecteur d’émotions 1024 727 Entrée des artistes

De nombreux scientifiques ont prouvé le rôle essentiel qu’elle joue sur la concentration, la diminution du stress, la créativité, la motivation et le sentiment de bien-être.
Elle agit en effet comme un stimulateur qui favorise l’apaisement de l’organisme et améliore notre humeur.

Écouter un concerto de Mozart peut procurer une sensation de détente et d’apaisement. A contrario, la fête bruyante du voisin peut générer une profonde crispation, voire de la colère. Lors d’un concert, nous avons tous ressenti cette énergie communicative, qui nous fait entrer en communion avec de parfaits inconnus. Il y a aussi cette chanson, intimement liée à un souvenir personnel, dont l’émotion originelle ressurgit à chaque écoute. Enfin, il suffit de regarder un film d’horreur sans le son pour comprendre immédiatement le pouvoir de la musique sur nos émotions. Pendant les semaines de confinement, nous avons d’ailleurs tous été témoins, ou acteurs, de son pouvoir émotionnel, de  sa force d’évasion et de partage parmi toutes les générations, tous les milieux et dans tous les pays.

Qu’elle soit positive ou négative, nous faisons ainsi chaque jour, ou presque, l’expérience des effets de la musique sur notre humeur. De multiples études ont démontré que la musique serait capable de nous détendre et de nous déstresser, mais aussi de favoriser notre endormissement, de booster notre motivation, d’améliorer notre mémoire, notre concentration et notre créativité ou encore de réduire notre peur ou notre anxiété.

Dans un contexte de désamour de l’entreprise et d’une augmentation sensible de burn out,  la musique a indéniablement un rôle à jouer dans l’entreprise. Pour lutter contre le stress et l’épuisement professionnel, améliorer la créativité ou encore  renforcer la cohésion des équipes. Elle est un des leviers à activer pour favoriser la qualité de vie au travail, l’engagement des salariés, la fidélisation et l’attractivité.